Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net - [de|fr]

Sentier Valléen de la Roya entre l'Italie et la France

D'abord en aval en train et retour en amont à pied

type
randonnée
difficulté
facile
durée
4 h
transports en commun
oui
boucle
avec train
refuge
localité
équipement
montagne

Introduction

L'avantage de la vallée de la Roya est qu'elle dispose d'une ligne de chemin de fer. Il n'y a que deux correspondances transfrontalières par jour, il faut donc bien choisir ces horaires. Comme il est désagréable de se hâter ou d'attendre à l'arrivée, il vaut mieux prendre le train d'abord à Breil pour descendre à Airole et de rentrer après entièrement à son aise à pied. En partant le matin, la terrasse de la Place Biancheri attend l'après-midi à Breil pour se désaltérer.

Le chemin parcourt en corniche la rive gauche au-dessus de la vallée et offre des panoramas sur les restanques au-dessus des eaux claires de la Roya. Il s'agit de l'ancien sentier de la vallée, il est donc installé de manière agréable à la marche, il y a cependant des montées et descentes raides. Sur le parcours se trouvent des "casouns", petits abris typiques de la Basse Vallée de la Roya formé d'une voûte fixée au mortier car les rochers de la vallée ne sont pas propices à la construction en pierres sèches. Ces contructions servaient de sechoirs.

Le mardi matin il est possible d'arrondir son casse-croûte au marché de Breil!

Les faits

13,9 km distance totale

4 h durée de marche

860 m dénivelé totalisé

orientation facile, bien balisé

balisage 100% du tracé

65% sentiers faciles

20% petites rues en ville

15% routes agricoles

dangers aucun

enfants s'ils sont habitués à la marche

utile équipement pique-nique

indispensable chaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 du point de départ 43.870447,7.55288

Cordonnées GPS WGS84 du point d'arrivée 43.828188,6.228047

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Valle de la Roya et Fanghetto

C'est après le village que l'on passera la frontière à pied

Transports en commun

Breil est accessible en train environ 10 fois par jour à partir de Nice (trajet environ 1h). Pour ce tour on a cependant besoin de l'embranchement de Breil vers Vintimille et là il n'y a que deux correspondances par jour. Celle du matin part vers 9h30 de Breil vers Airole. Les horaires changent souvent, renseignements à la gare SNCF de Breil-sur-Roya ou sous Trenitalia (Ligne Cuneo-Ventimiglia).

Il n'est pas possible d'acheter un ticket à Breil, il faut le prendre dans le train. Cependant le voyage de Breil-sur-Roya à Airole ne dure que 7 minutes, il est rare de croiser un contrôleur. Prévoir quand-même de la monnaie. Il faut signifier que l'on veut descendre, sinon le train ne stoppera pas. L'arrêt est encastrée entre deux tunnels, l'espace à l'air libre a la longueur d'une rame de train. Ici il n'y pas beaucoup d'indications pour enfiler le chemin valléen, voir la section 1 pour les détails du début du sentier.

Accès

Breil-sur-Roya est un village sur la route du Col de Tende, à une quarantaine de kilomètres au nord de Menton. L'accès est aussi possible de Vintimille.

Parkings utiles

Dans le centre de Breil il n'y que rarement de la place pour se garer toute la journée. Devant la gare SNCF c'est en général possible. S'il n'y a pas de place là, il y a la possibilité de chercher dans la zone artisanale juste à gauche de la gare (Rue des Métiers). Si on insiste à faire le tour en navettes et de ne pas profiter du train, il faut savoir qu'il y très peu de place côté italien à Airole, ce village est très accroché aux flancs et pas du tout touristique.

Conseils

Le sentier traverse quelques villages, mais ils sont très petits et il n'y a ni bars, ni restaurants ouverts. On trouve des fontaines et des robinets d'eau potable, mieux vaut cependant prévoir d'apporter de l'eau à boire soi-même.

On ne remonte la Roya que d'une centaine mètres en absolu, mais le sentier fait des montées et des descentes sur la rive gauche, en gros 800 m de dénivelé. Avec les 14 km on est en route un bon bout de temps. Il n'y a pas moyen de raccourcir le tour car la route est souvent sur l'autre rive et le train n'a qu'une station côté italien derrière la frontière, aussi du mauvais côté.

Il faut profiter des rares possibilités de descendre à la Roya ou dans les vallons des affluants que le chemin traverse. L'eau y est claire et fraîche, aussi en plein été.

Les sections

  1. Airole Gare à l'église, passer la frontière et jusqu'à Libre.
  2. De Libre suivre les balises jusqu'à Breil.

Pas de bistros ouverts dans les villages traversés.

Section 1: Airole - Fanghetto - Libre

7,4 km ... 2 h 750 m 252 m facile

15% petites rues en ville, avec balisage rare

15% routes agricoles, avec balisage rare

70% sentiers faciles, avec balisage rare

Les points repères

  • À la station d'Airole, 145 m, traverser la voie et monter
  • Passer à gauche de l'église et la countourner pour prendre le sentier valléen
  • Rester sur ce sentier en hauteur sur la rive gauche de la Roya
  • Possibilité de descendre à la Roya avant Fanghetto
  • Passer sous les arcs de Fanghetto
  • Passer le borne frontière dans une montée
  • Monter au plateau de Libre

Le long du sentier historique de la vallée de la Roya.

Train italien dans la gare de Breil

D'abord sortir de la station dans le sens de marche du train et passer les voies (pont en montée raide). On aboutit sur une route que l'on prend à gauche. Peu après prendre à droite et monter (indication Cimeterio), plus tard la route s'appelle Via Madonna et effectivement nous devons passer près d'une église. Nous l'approchons par derrière, ici il ne faut plus monter mais passer à gauche du bâtiment et le contourner. Le cimetière se trouve aussi ici.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Train régional italien dans la station d'Airole

Vue retour sur Airole le matin (photo). Nous passerons encore d'autres villages, mais ils seront tous plus petits.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Village d'Airole vu de l'église

Sur le parvis, directement devant l'église Santuario di Nostra Signora delle Grazie, nous passons de l'autre côté (panneau interdisant la circulation). Le sentier valléen de la Roya s'appelle ici Sentiero Valle Roja.

Photo CC BY-SA 3.0 par : Dapa19 (Source)

Santuario di Nostra Signora delle Grazie

Par la suite nous cheminons sur un sentier agricole qui reste à la même hauteur. Nous passons encore quelques maisons, puis des cabanes et pour finir la petite route de terre se transforme en sentier qui passe vallons latéraux et petites crêtes avec un peu plus de dénivelé.

Sur la photo le sentier est bien visible au-dessus des restanques et des rares maisons.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vallon du Rio Mantici

Nous poursuivons notre sentier qui suit en hauteur les méandres de la Roya. D'une crête on apercevra le village de San Michele sur l'autre rive, devant nous apparaissent de temps en temps les murs du village de Fanghetto. Notre chemin forestier descend cependant avant le village. À ce moment se présente une des rares possibilités de descendre aux bords de la rivière Roya par un petit sentier sur la gauche. C'est un endroit idéal pour une première pause après une heure de marche environ.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Pause au bord de la Roya

Après la pause près de du cours d'eau il faut reprendre le sentier et monter entre oliviers au village de Fanghetto. Comme d'autres, il se trouve directement sur le chemin, ce qui prouve que le sentier valléen est bien plus vieux que la route de l'autre rive. Le village est littéralement collé à la colline, il faut passer sous des voûtes et reprendre le sentier qui redevient un simple chemin après la dernière maison. C'est dans le premier lacet que nous quittons la route.

Et c'est sur ce chemin que nous passerons sans grand tam-tam la frontière franco-italienne à la Serre de l'Arpette. Il y a une borne, mais il faut bien la chercher car on est dans une montée un peu fatiguante juste à ce moment là.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Fanghetto dans la Vallée de la Roya italienne

De Fanghetto nous voyons aussi les premiers villages français de la basse vallée de la Roya comme Piène-Haute, effectivement bien haute sur l'autre rive et qui semble inaccessible pour nous, loin au-dessus des méandres de la Roya.

Il y a ici des balises numérotés aux croisements de chemins. Ces numéros ne sont que des identifiants et ne représentent ni hauteur ni distance. Mais ils sont bien utiles pour repérer les bifurcations, ces numéros sont donc données ici par la suite s'ils existent et s'ils aident au repérage sur le terrain.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Village de Piène Haute et son château

Après la frontière le relief devient plus chaotique, le chemin prend plus de dénivelé et il y a bien moins de vieilles terrasses de culture. Nous traversons plusieurs vallons latéraux.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ruisseau Audin, un affluant gauche de la Roya

Dans ces vallons profonds on peut profiter de l'ombre rafraîchissante après la montée de la Serre de l'Arpette. Il faut savourer ces moments car peu après il faut encore monter raide sur plus de 250 m de dénivelé pour rejoindre la plateau du village de Libre avec son arboriculture. En haut le soleil tape car on quitte la forêt.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Pont en pierre sur le Ruisseau Audin

Après le Ruisseau Audin (le premier torrent après la frontière) le sentier prend une allure presque alpine avec des lacets et il monte sensiblement. À la balise numérotée 412 nous sommes sous le plateau de Libre couvert d'arbres fruitiers et de "casouns". Il faut prendre une piste agricole puis passer dans le village. On aboutit directement sur la place centrale, il y a un robinet d'eau dans le mur à gauche.

La description pour quitter le village par le nord se trouve dans la section 2 justen en bas.

Casoun, sechoir et abri typique de la Basse Vallée de la Roya

Section 2: Libre - Praghiou - Breil

6,5 km ... 2 h 290 m 420 m facile

25% petites rues en ville, avec balisage

55% sentiers faciles, avec balisage rare

20% routes agricoles, avec balisage rare

Les points repères

  • Repartir de Libre vers le nord, suivre la route
  • Au quartier de Borgogni suivre les balises montant à droite
  • Passer Praghiou
  • Descendre de Rougna dans le Vallon de Carleva
  • Remonter vers le nord et entrer à Breil par la Porte de Gênes
  • Remonter au point de départ à la gare

Le sentier est moins ombragé et mieux exposé au soleil de l'après-midi, aussi sent-on déjà un peu la fatigue. Il y a moins de remontés mais quelques descentes raides.

On traverse Libre pour ensuite descendre le long de la route jusqu'au quelques maisons du hameau de Bourgogni. Après le pont sur le Ruisseau Aubé suit une maison à droite au-dessus de la route. Le sentier passe juste devant (balise numéro 416) et repart en longeant la côte, alors que la route descendra en lacets.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Place de l'Église du village de Libre

Le sentier passe sous l'aplomb de Cotté et sur des bandes rocheuses d'une grande crête avant de replonger dans la forêt plus dense. On aboutit ainsi sur la voie agricole de Praghiou. Après environ 4 km et après plus d'une heure de marche on arrive sur une sorte de plateau appelé Rougna (balise numérotée 104). Le sentier change alors de style, il se jette dans le Vallon de Carleva sur un chemin en calades, on perd ainsi plus de 100 m de dénivelé.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

En face Piène Haute semble encore plus inaccessible

Après la descente rapide sur le dos de la crête le chemin s'engage dans le Vallon de la Carleva, la rivière est traversée sur un vieux pont en pierre.

Le ruisseau présente des affouillement qui se prêtent à la baignade, ou du moins à la trempette. On peut aussi remonter le cours d'eau et trouver d'autres points pour faire une pause en pleine nature. Nous sommes bientôt de retour dans la civilisation.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Pont dans le Vallon de Carleva

Le sentier devient plus large, sans pour autant devenir une route. En haut sur la crête le signe que nous nous approchons de Breil: la tour ruinée de la Cruella.

Photo CC BY-SA 3.0 par : Dsch67 (Source)

Sentier valléen de la Roya en aval de Breil

Puis suit encore une preuve que nous sommes ici sur le sentier historique de la vallée car la la porte médiévale se trouve aussi de ce côté de la rivière. Jusqu'à 1814 cette porte fermait le chemin venant de Libre la Génoise.

Photo CC BY-SA 3.0 par : Dsch67 (Source)

Sentier valléen et Porte de Gênes au sud de Breil

Quelques mètres plus loin la chapelle Saint-Antoine-l'Ermite agrémente le chemin.

Chapelle Saint-Antoine-l'Ermite au sud de Breil

Dans la ville de Breil on enfilera automatiquement la Rue de Turin ou la Rue Pasteur, elles permettent toutes les deux de traverser la ville sans rester sur la route départementale avec sa circulation assez dense. La Rue Pasteur, plus sur la gauche, a cependant l'avantage d'avoir une ouverture directe sur la Place Biancheri avec son restaurant et sa terrasse ensoleillée l'après-midi.

Pour retourner à la gare de Breil sortir vers le nord, traverser le pont routier sur la Roya et prendre l'Avenue des Combattants de l'Afrique du Nord sur la droite. À la hauteur de la piscine municipale nous retombons sur la route de Tende. Il y a certes un parc sur la droite, mais il faut prendre le trottoir étroit de la route car sinon on passerait à côté de la gare qui n'est plus qu'à 100 mètres sur la gauche.

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: pour la partie française le tour se trouve sur la carte IGN "Vallée de la Roya, Vallée des Merveilles, Parc national du Mercantour", échelle 1:25000, 3841OT. Pour la partie italienne il n'y a pas de carte actuelle.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Rue Pasteur à Breil-sur-Roya

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2011. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-06540 Breil-sur-Roya. Merci!